Conférence sur la maladie mentale en Afrique

Avec Grégoire Ahongbonon

Le 5 mars 2009  de 17h à 19h dans l’amphithéâtre de l’IFSI

Créateur de 13 centres pour malades mentaux au Bénin, au Burkina Faso et en Côte- d’Ivoire.

Il lui a été décerné le prix d’excellence des droits de l’homme à Genève en 2005 et le prix mondial de psychiatrie à Trieste en 1998.

Actuellement, il est reconnu comme l’un des 4 visages de paix dans le monde.

« Dans certains villages d’ Afrique, les "fous" (c'est ainsi qu'on appelle les personnes atteintes de maladie mentale, dépression, désorientation, schizophrénie...) font peur; on ne sait pas les soigner. On les croit habités par des esprits mauvais… leur comportement est assimilé à de la sorcellerie… Alors, afin que le village retrouve sa sérénité, on les enchaîne à un tronc, dans un coin du village ou en pleine forêt, nus, sous le soleil ou la pluie, souvent jusqu’à leur mort. »

BEAUFILS Jacky. Grégoire, le frère des fous de Bouaké. Ouest-France. Le 01/02/2005.

Organisé par : Marie Brenaut, Marie Capitaine, Aliénor Comte, David Le Bohec et Laure Mahé, Nolwenn Le Coguic et Sophie Botherel (étudiants infirmiers de 3ème année de l’IFSI de Vannes) en projet d’un stage pré-professionnel au Bénin en été 2009.

                     31956903                31947928